Istanbul, La ville des chats

Istanbul, la ville des chats

Si il y a une ville où le chat est roi, c’est bien Istanbul. On les trouve partout, littéralement. Sur les tables des cafés, sur les fauteuils des brocanteurs, les tombes des cimetières, sur les toits des immeubles, dans les vitrines des magasins, dans les cartons des étales du marché égyptien et même à l’intérieur de l’Hagia Sofia !

Partout, partout, partout,
Le minou.

À Istanbul on s’occupe des chats

Istanbul, la ville des chats

Et les habitants de la ville semble prendre un malin plaisir à cultiver leur omniprésence. On ne sait plus très bien si ce sont des chats des rues ou si ils ont des propriétaires tant ils occupent la cité stambouliote.

Il y a des bols avec des croquettes qui trainent partout. Il y a des réserves d’eau destinés aux chats de passage. Il y a « l’homme aux chats » que l’on retrouve sur l’avenue menant à la place Taksim.

Le chat, l’emblème d’Istanbul

Istanbul, la ville des chats

Devenus un emblème officieux de la ville, la figure du chat se retrouve partout, jusqu’à certaines devantures de magasins qui affichent un chat en lieu et place de leur logo, là c’est un libraire, ici le menu d’un restaurant… partout, partout, partout, le miaou.

Alors si vous êtes des inconditionnels pourfendeur de la race féline, vous aurez quelques problèmes à vous balader à Istanbul… Sinon ce sera pour sûr une des attractions de la ville et de votre voyage à Istanbul !

Pourquoi cette lubie me dirait vous ?

La mystique du chat à Istanbul

Istanbul la ville des chats

Je vous disais dans mon article sur les Derviches tourneurs qu’Istanbul était une ville mystique…

Il semblerait que les turcs aient suivi à la lettre les recommandations du prophète demandant expressément de bien traiter nos amis les chats.

Mais attention cela ne concerne uniquement les chats !

Les autres animaux n’ont pas droit aux mêmes attentions.

Pourquoi les chats ? Bonne question.

Peut-être pour le mythe du chat chasseur de rats et de souris et donc garant de l’hygiène de la cité ? Mythe qui, lorsque l’on connait un peu ces petits félins malins, ne pourrait suffire à expliquer une telle adoration. Mais nous nous en contenterons !

Mes photos des chats à Istanbul

Istanbul, la ville des chats

Amant amoureux des chats, je n’ai pu m’empêcher de les photographier sous toutes les coutures lors de notre semaine à Istanbul.

Amis des chat, voici mon Florilège !

Informations pratiques

Istanbul, la ville des chats

Que faire, où loger, comment s’y rendre, comment circuler, tarifs des activités, comment réserver, etc. Je vous donne tous mes conseils pratiques pour visiter Istanbul suite à la semaine que j’ai eu la chance de passer là-bas.

Guide pratique pour visiter Istanbul

Où loger à Istanbul

Istanbul, la ville des chats

Nous avons fait le choix de loger dans le quartier de Beyoglu et plus exactement au sud du quartier, autour de Galata et Karakoy, donc proche du pont de Galata. C’est un bon quartier pour loger lors d’un premier séjour à Istanbul.

Archeo
Boğazkesen Caddesi 25, Beyoğlu
Peut-être l’hostel le plus recommandable d’Istanbul, tout petit prix, accueil chaleureux, propre, confortable, déco soignée, café au rdc, et surtout parfaitement situé tout proche du super quartier de Karakoy et du pont de Galata.

Doruk Palas Hotel
Nazlı Hanım Sokak No: 19 Galata, Beyoğlu
Si vous cherchez l’hôtel au meilleur rapport qualité-prix, ne cherchez plus ! Le Doruk Palas Hotel offre des prestations au top pour un prix tout à fait accessible. Situé là encore au sud de Beyoglu il est parfait pour profiter à fond d’Istanbul.

Organiser votre voyage avec une agence locale

Evaneos est une plateforme vous mettant en relation directe avec des agences locales partout dans le monde. Le top c’est que vous pouvez demander des devis gratuits pour vous faire une idée.

Se déplacer à Istanbul

Istanbul, la ville des chats

Pour se déplacer à Istanbul les bus, tram, métro et bateaux sont pratiques et le réseau permet de se rendre à peu près partout. Il vous faudra prendre une carte de transport puis la charger du nombre de trajets dont vous avez besoin.

La carte de Transport

Elle est valable pour tous les moyens de transport de la ville.

Vous pouvez la réserver à l’avance :

  • Préchargement de 5 ou 10 trajets
  • Livraison à votre hôtel

Visites et monuments

Istanbul, la ville des chats

Voici une liste des monuments parmi les plus importants à visiter à Istanbul, certains sont gratuits, certains sont pas cher, certains sont plus chers :

  • Mosquée Bleue
  • Mosquée Solimane
  • Basilique Sainte-Sophie
  • Palais Topkapi
  • Harem du Palais Topkapi
  • Église Sainte-Irène du Palais Topkapi
  • Forteresse Rumeli
  • Église Saint-Sauveur-in-Chora
  • Citerne Basilique

Le City Pass

Ce City Pass à Istanbul regroupe en un seul pass quasiment tous les services dont on aura besoin lors d’un séjour à Istanbul. Il est valable pour 3, 5 ou 7 jours selon ce que vous souhaitez faire et voir :

  • Entrées coupe-file à tous les monuments, musées et parcs d’attractions
  • Plusieurs croisières et visites autour du Bosphore
  • Spectacle Derviches Tourneurs
  • Prises en charge à l’hôtel
  • Réduction Transfert aéroport
  • Service wifi
  • Etc.

Museum Pass

C’est le pass que nous avons utilisé pendant notre semaine à Istanbul. Le Museum Pass est valable 5 jours et permet d’avoir un accès coupe-file à tous les principaux monuments de la ville cités ci-dessus et de faire des économies.

  • Tarif : 325LT (Sans le pass l’addition de tous les monuments = 534LT soit plus de 200LT d’économie avec le Museum Pass)

Il existe un Museum Pass « amélioré » qui ajoute au Museum Pass l’accès à une application permettant de charger tous les audio guides de tous les monuments du pass. Si vous êtes adeptes, cela peut valoir le coup sachant que le plus souvent les audio guides sont à payer en plus du prix d’entrée.

Visite guidée d’Istanbul en français

Cette visite guidée d’Istanbul en français vous fait parcourir les rues d’Istanbul depuis l’avenue Istikla jusqu’à Sultanahmet, le palais Topkapi et le Grand Bazar accompagné d’un guide francophone qui partagera avec vous toutes les histoires de la ville. La visite comprend :

  • Durée : 7h
  • Guide francophone
  • Prise en charge à votre hôtel

4 réflexions au sujet de “Istanbul, La ville des chats”

  1. Miaou j’adore tous ces félins ! J’ai toujours plus envie de retourner en Turquie quand je te lis.
    A Rome, il y a aussi beaucoup de chat, mais le phénomène n’a pas l’ampleur stambouliote. Il s’agit plutôt des « chats des ruines » : profitant de la paix royale qu’on leur fiche, les matous ont colonisé les restes de temples, dorment sur le forum, entre deux colonnes doriques… il y a même des associations pour les protéger ! Et dans les quartiers moins touristiques, on trouve aussi les mamies aux bols, qui viennent déposer des croquettes ou du thon pour les chats de rue.

    Répondre

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.