La ville des chats / Voyage à Istanbul #8

bebe-chat-mignon-voyage-istanbul-turquie

Voyage à Istanbul / Les chats

Si il y a une ville où le chat est roi, c’est bien Istanbul. On les trouve partout, littéralement. Sur les tables des cafés, sur les fauteuils des brocanteurs, les tombes des cimetières, sur les toits des immeubles, dans les vitrines des magasins, dans les cartons des étales du marché égyptien et même à l’intérieur de l’Hagia Sofia, partout, partout, partout, le minou.

Et les habitants de la ville semble prendre un malin plaisir à cultiver leur omniprésence. On ne sait plus très bien si ce sont des chats des rues ou si ils ont des propriétaires tant ils occupent la cité stambouliote.

Il y a des bols avec des croquettes qui trainent partout. Il y a des réserves d’eau destinés aux chats de passage. Il y a « l’homme aux chats » que l’on retrouve sur l’avenue menant à la place Taksim.

Devenus un emblème officieux de la ville, la figure du chat se retrouve partout, jusqu’à certaines devantures de magasins qui affichent un chat en lieu et place de leur logo, là c’est un libraire, ici le menu d’un restaurant… partout, partout, partout, le miaou.

Alors si comme Cédric du blog From Yukon, vous êtes un inconditionnel pourfendeur de la race féline, vous aurez quelques problèmes à vous balader à Istanbul… Sinon ce sera pour sûr une des attractions de la ville et de votre voyage à Istanbul !

Pourquoi cette lubie me dirait vous ?

Je vous disais dans mon article sur les Derviches tourneurs qu’Istanbul était une ville mystique. Il semblerait que les turcs aient suivi à la lettre les recommandations du prophète demandant expressément de bien traiter nos amis les chats. Mais attention cela ne concerne que les chats. Les autres animaux n’ont pas droit aux mêmes attentions. Pourquoi les chats ? Bonne question. Peut-être pour le mythe du chat chasseur de rats et de souris et donc garant de l’hygiène de la cité ? Mythe qui, lorsque l’on connait un peu ces petits félins malins, ne pourrait suffire à expliquer une telle adoration. Mais nous nous en contenterons !

Amis des chat, voici mon Florilège !

 

 

Et toi ?

As-tu déjà vu autant de chats dans une ville ?

 

4 Commentaires

  • Miaou j’adore tous ces félins ! J’ai toujours plus envie de retourner en Turquie quand je te lis.
    A Rome, il y a aussi beaucoup de chat, mais le phénomène n’a pas l’ampleur stambouliote. Il s’agit plutôt des « chats des ruines » : profitant de la paix royale qu’on leur fiche, les matous ont colonisé les restes de temples, dorment sur le forum, entre deux colonnes doriques… il y a même des associations pour les protéger ! Et dans les quartiers moins touristiques, on trouve aussi les mamies aux bols, qui viennent déposer des croquettes ou du thon pour les chats de rue.

    • Héhé merci pour ton commentaire Lucie ! Oui y’a plein de ville où les chats font la loi ! Je me rappelle aussi de Valparaiso, où les chats étaient aussi bien présent… 😉

Laisser un commentaire