Fener & Balat, coup de coeur à Istanbul

Voyage à Istanbul / Fener & Balat

Dernier jour de notre voyage à Istanbul, demain c’est le départ. Sept jours dans la belle cité turque c’est beaucoup et peu à la fois. Il y a tant de choses à découvrir ici… Une fois les incontournables visités, c’est à mon avis là que démarre la vraie découverte d’une ville… 

C’est ce qu’il s’est passé en découvrant le quartier de Kadirga et la rive asiatique et Uskudar. Et aujourd’hui, nous allons nous balader dans deux quartiers parmi les plus vieux d’Istanbul. Les anciens quartiers grec et juif de la ville : Fener et Balat !

Eglise St Sauveur in Chora

Les quartiers de Fener et Balat à Istanbul

Visiter eglise Saint Sauveur in Chora à Istanbul

Fener et Balat est un district à part entière dans la Corne d’or. Bien que relativement proche de Sultanahmet, on est là dans des quartiers qui sont loin d’être envahis par les touristes.

Pour nous y rendre, nous allons à la gare des bus d’Eminonu et après nous être renseignés auprès des chauffeurs nous montons dans un bus de ville qui va nous emmener d’abord dans le quartier d’Edirnekapi.

Car nous allons tout d’abord visiter l’église byzantine de St-Sauveur in Chora.

St Sauveur in Chora est une des plus anciennes églises de la ville. Elle est d’une beauté sans nom. On retrouve en miniature, un peu de l’ambiance qui règne à la Basilique Sainte-Sophie.

L’entrée est libre, il y a peu de monde, pourquoi s’en priver ? Je vous le demande.

Saint-Sauveur in Chora est un bon point de départ pour ensuite se perdre en descendant dans les rues de Balat.

Visiter Fener & Balat

quartiers historiques d’Istanbul

Visiter Fener et Balat à Istanbul

À la sortie nous demandons notre chemin vers Fener et Balat à un passant et c’est parti pour une balade d’après-midi plein de vie et de couleurs.

Le coup de coeur du séjour pour moi.

Si les monuments d’Istanbul sont magnifiques, les quartiers touristiques et marchands d’Istanbul sont épuisants à la longue. Ici, nous allons trouver la larme « d’authenticité » dont nous avions besoin.

Fener & Balat, les quartiers grecs et juifs d’Istanbul… Une longue histoire est associée à ces quartiers et beaucoup de traces persistent de cette histoire même si aujourd’hui ces dénominations n’ont plus forcément de sens.

Des petits commerces, une rue passante avec quelques restaurants, des vieux assis sur le trottoir à discuter. Ici rien de destiné aux touristes. Qu’il fait bon de se sentir observateur d’une vie de tous les jours coulant sous nos yeux.

Nous découvrons des rues chargées d’âme, aux couleurs chaudes, des maisons de bois, ça monte, ça descend, il faut se perdre dans les rues, faire des tours, revenir sur ses pas, chercher la ruelle, le passage, le point de vue. Il faut juste se balader.

Nous n’y visiterons rien de spécial. Nous ferons juste marcher nos gambettes, jouer à retrouver les restes des oeuvres du photographe JR qui était intervenu dans le quartier il y a 10 ans de cela, croiser des gitanes au travail sur les marches d’un immeuble…

Et nous finirons au café Naftalin K, un petit café très sympa, augurant de ce que pourrait être l’ambiance à venir du quartier, tenu par un habitant de longue date, propriétaires d’une brocante juste en face. Le monsieur, très sympa, aura même droit à un portrait posé accompagné d’un petit chenapan. 🙂

Informations pratique

Fener & Balat, quartiers d’Istanbul

Que faire, où loger, comment s’y rendre, comment circuler, tarifs des activités, comment réserver, etc. Je vous donne tous mes conseils pratiques pour visiter Istanbul suite à la semaine que j’ai eu la chance de passer là-bas.

Guide pratique pour visiter Istanbul

Où loger à Istanbul

Fener & Balat, quartiers d’Istanbul

Nous avons fait le choix de loger dans le quartier de Beyoglu et plus exactement au sud du quartier, autour de Galata et Karakoy, donc proche du pont de Galata. C’est un bon quartier pour loger lors d’un premier séjour à Istanbul.

Archeo
Boğazkesen Caddesi 25, Beyoğlu
Peut-être l’hostel le plus recommandable d’Istanbul, tout petit prix, accueil chaleureux, propre, confortable, déco soignée, café au rdc, et surtout parfaitement situé tout proche du super quartier de Karakoy et du pont de Galata.

Doruk Palas Hotel
Nazlı Hanım Sokak No: 19 Galata, Beyoğlu
Si vous cherchez l’hôtel au meilleur rapport qualité-prix, ne cherchez plus ! Le Doruk Palas Hotel offre des prestations au top pour un prix tout à fait accessible. Situé là encore au sud de Beyoglu il est parfait pour profiter à fond d’Istanbul.

Organiser votre voyage avec une agence locale

Evaneos est une plateforme vous mettant en relation directe avec des agences locales partout dans le monde. Le top c’est que vous pouvez demander des devis gratuits pour vous faire une idée.

Comment se rendre à Istanbul

Fener & Balat, quartiers d’Istanbul

Il existe deux aéroports différents pour se rendre à Istanbul. Pour nos vols nous avons réservé nos billets depuis Paris en direction de l’aéroport Sabiha-Gökçen.

Les aéroports d’Istanbul

Aéroport d’Istanbul (IST) est desservit par toutes les grandes compagnies.

  • Distances du centre-ville : environ 1h45
  • Bus : environ 2€
  • Taxi : environ 20€
  • Taxi privé : environ 50€

Aéroport Sabiha-Gökçen (SAW) est réservé aux compagnies low cost.

  • Distance du centre-ville : environ 1h30
  • Bus : environ 2,5€
  • Taxi : environ 25€
  • Taxi privé : environ 50€

Chercher un billet d’avion

Vous trouverez les meilleurs tarifs de vols avec Skyscanner qui propose un moteur de recherche de vols bien pratique.

Se déplacer à Istanbul

Fener & Balat, quartiers d’Istanbul

Pour se déplacer à Istanbul les bus, tram, métro et bateaux sont pratiques et le réseau permet de se rendre à peu près partout. Il vous faudra prendre une carte de transport puis la charger du nombre de trajets dont vous avez besoin.

La carte de Transport

Elle est valable pour tous les moyens de transport de la ville.

Vous pouvez la réserver à l’avance :

  • Préchargement de 5 ou 10 trajets
  • Livraison à votre hôtel

Visites et monuments

Fener & Balat, quartiers d’Istanbul

Voici une liste des monuments parmi les plus importants à visiter à Istanbul, certains sont gratuits, certains sont pas cher, certains sont plus chers :

  • Mosquée Bleue
  • Mosquée Solimane
  • Basilique Sainte-Sophie
  • Palais Topkapi
  • Harem du Palais Topkapi
  • Église Sainte-Irène du Palais Topkapi
  • Forteresse Rumeli
  • Église Saint-Sauveur-in-Chora
  • Citerne Basilique

Le City Pass

Ce City Pass à Istanbul regroupe en un seul pass quasiment tous les services dont on aura besoin lors d’un séjour à Istanbul. Il est valable pour 3, 5 ou 7 jours selon ce que vous souhaitez faire et voir :

  • Entrées coupe-file à tous les monuments, musées et parcs d’attractions
  • Plusieurs croisières et visites autour du Bosphore
  • Spectacle Derviches Tourneurs
  • Prises en charge à l’hôtel
  • Réduction Transfert aéroport
  • Service wifi
  • Etc.

Museum Pass

C’est le pass que nous avons utilisé pendant notre semaine à Istanbul. Le Museum Pass est valable 5 jours et permet d’avoir un accès coupe-file à tous les principaux monuments de la ville cités ci-dessus et de faire des économies.

  • Tarif : 325LT (Sans le pass l’addition de tous les monuments = 534LT soit plus de 200LT d’économie avec le Museum Pass)

Il existe un Museum Pass « amélioré » qui ajoute au Museum Pass l’accès à une application permettant de charger tous les audio guides de tous les monuments du pass. Si vous êtes adeptes, cela peut valoir le coup sachant que le plus souvent les audio guides sont à payer en plus du prix d’entrée.

Visite guidée d’Istanbul en français

Cette visite guidée d’Istanbul en français vous fait parcourir les rues d’Istanbul depuis l’avenue Istikla jusqu’à Sultanahmet, le palais Topkapi et le Grand Bazar accompagné d’un guide francophone qui partagera avec vous toutes les histoires de la ville. La visite comprend :

  • Durée : 7h
  • Guide francophone
  • Prise en charge à votre hôtel

8 réflexions au sujet de “Fener & Balat, coup de coeur à Istanbul”

    • Merci pour ton commentaire Lauriane ! C’est sûr, en 5 jours, comme dans toutes les grandes villes, impossible de tout découvrir, et notamment les recoins un peu moins touristiques. Oui pour une prochaine ! 😉

      Répondre
  1. J’aime beaucoup ces quartiers, ils ont une vraie âme et, malgré l’agitation, c’est tout de même calme et reposant. Ils font aussi partie de mes coups de coeur et je rajouterais d’autres quartiers sur les rives du Bosphore où je retourne à chaque fois que je retourne à Istanbul.

    Répondre
  2. Bonjour. Je me suis rendue aujourd’hui à Balat et nous avons arpenté les ruelles jusque Fener mais sans succès. Je n’ai pas trouvé les rues avec ces belles maisons de toutes les couleurs. Je suis rentrée déçue 🙁 l’un de vous aurait marqué sur une carte l’endroit des rues à voir dans ce quartier svp?

    Répondre
    • Bonjour, je suis surpris par ton message ! Nous avions commencé notre journée par l’église Chora, puis nous nous étions baladé toute la journée, nez au vent entre Balat et Fener, à prendre les petites rues, à se perdre et à découvrir cette ambiance et ces maisons colorées en effet. Il y en a vraiment un peu partout, elles sont moins flashy que ce que l’on peut imaginer, certaines sont plutôt en mauvais état, le quartier est pauvre, mais elles sont bien là. Pour te donner des rues, c’est difficile, mais je peux te dire que la fameuses maison arrondie (en couverture de l’article) se trouve rue Sancaktar Ykş., le Naftalin est dans une jolie rue qui s’appelle rue Yıldırım, il y a aussi la rue Kiremit Cd. etc, etc. En espérant que cela t’aide un peu si tu peux y retourner ! 😉

      Répondre

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.