Ibérique Trip / Porto, Lagos, Seville

superbe vue aerienne de porto, le douro et la ribeira voyage portugal

Ibérique Trip, De Porto à Séville en passant par l’Algarve

IbériqueTrip #1

Le Portugal c’était pour moi ces vacances d’été en famille, je devais avoir 10/12 ans, on était tous monté dans la Peugeot 305 depuis Bordeaux direction Lisbonne. C’était l’époque où la voiture était reine, où l’essence était pas chère. On avait coupé la poire en deux et prévu un arrêt à Salamanca et sa folle cathédrale, souvenir qui me tient encore au corps, suffisamment pour me demander si je ne devrais pas y retourner pour aller voir là-bas si j’y suis.

Le Portugal c’était donc ce périple infernal sous le soleil ibérique et puis cette pause estivale dans les faubourgs lisboètes, une maison partagée avec oncles et cousins, des visites de la ville que j’ai copieusement oublié et surtout des souvenirs de journées à la plage, des puces de sable et des vagues que j’affrontais ardemment avec mon bodyboard. L’océan. Lisbonne, le Portugal, pour moi, c’est resté ça.

en arrivant sur la plage a porto voyage portugal

Récemment j’ai lu un très beau papier de Céline du blog Voyages d’une plume (blog qu’il vous faut absolument découvrir soit dit en passant). C’est une magnifique lettre d’amour à son Portugal, à son village familiale loin de tout, loin du tourisme, loin du survol d’un pays que l’on ne peut apprivoiser en quelques jours et donc loin de tout ce que je vais pouvoir vous raconter ici. Après ça, on se demande si il faut continuer à parler du Portugal…

Mais bon, si on s’arrête devant le talent des autres, on ne fait plus rien.

Donc mon Portugal à moi c’était ça : des vagues, du soleil et des puces de plage. Alors quand il a fallu décider d’un itinéraire sur 10 jours, j’ai repensé à ces vacances en famille, au peu de souvenirs de Lisbonne qu’il me restait et j’ai dit, retournons à Lisbonne ! 😀

Et bien non.

l'autre cote du pont dom luis a porto voyage portugal

Mlle A. était déjà allée deux fois visiter la belle capitale portugaise, elle aimait beaucoup hein, c’était pas le problème, mais bon… elle avait bien envie de découvrir autre chose ! Ok. Je laissais donc ma madeleine à moitié entamée sur le bord de la table et nous allions ensemble imaginer cet autre chose.

10 jours. C’était beaucoup et peu à la fois. C’était peu si on voulait pouvoir se poser, ne pas courir les « attractions ». 10 jours pour « faire » le Portugal ? Hors de question, impossible, incensé, idiot. Vous me direz qu’il y en a qui font le tour du monde en 2 mois, l’Europe en une semaine dont la France en 2 jours donc bon… mais passons.

Après moultes tergiversasions, notre choix final s’est porté sur un nid douillet à Porto et un autre à Luz, près de Lagos. Et vous savez quoi ? Et bien plutôt que de revenir à Porto pour rentrer chez nous on allait même pousser jusqu’à Seville pour finir notre Ibérique Trip !

les eaux turquoises de l'agarve voyage portugal

Porto, Lagos, Sagres, Odeceixe, Seville… Et des étoiles brillaient dans mes yeux. De Porto j’avais ces images de ville entourant jalousement son Douro de fleuve, j’avais le breuvage bien sûr et le FC Porto.  De l’Algarve, j’avais ces images de plages paradisiaques adossées aux falaises calcaires et c’était à peu près tout. C’est il ne faut pas le cacher ces images qui nous ont donné envie d’aller farnienter là-bas. En creusant un peu plus, on se rendra compte que l’Algarve est loin de se limiter à ces petits bouts de plages.

De Seville j’avais trop d’images et d’histoires pour ne pas être à l’avance frustré de ne pouvoir y rester plus longtemps. Séville, c’était la musique, le flamenco, la culturel gitane, c’était le Barbier, c’était l’Alcazar, l’Andalousie, le lieu de rencontre entre cultures chrétiennes et musulmanes, c’était la Feria de Abril, les robes, les danses, c’était la chaleur, le jaune et le rouge, c’était l’Espagne du sud que je voulais connaître… Mais j’allais y goûter et garder le goût sur ma langue pour y retourner plus tard.

Seville au coucher du soleil depuis le pont sur le Guadalquivir, voyage en espagne

Cet Ibérique Trip allait être notre premier voyage en amoureux avec Mlle A., il allait être beau et romantique, plein de soleil et d’huile d’olive, c’était le mois de Septembre, le mois idéal pour visiter ces magnifiques destinations, mais je ne savais pas encore qu’au fin fond de l’Algarve j’allais découvrir une perle entre terre et mer…

vision paradisiaque de la page de odeceixe entre océan et riviere en voyage algarve au portugal

Ça vous a plus ?

N'hésitez pas à poster vos commentaires !

Laisser un commentaire