Visiter Tongyeong : Ondol, Marché & Randonnée

Visiter Tongyeong en Corée du Sud

Après le travail viennent les vacances. Partir au bout du monde pour faire de la musique c’est top. En profiter pour visiter du pays par ses propres moyens c’est encore mieux !

Prévues de longue date, mais absolument pas préparées, les vacances en Corée du Sud se conjuguent en groupe.

Sur les conseils de MinSun (notre contact au Jarasum Jazz Festival), nous avons décidé de descendre dans le sud, à Tongyeong, ville portuaire, entourée d’îles et d’eau.

Les parents d’une amie à elle louent des appartements pas chers, 50 000 won/jour, environ 40 euros, typiquement coréens ! Ravis d’avoir une expérience différente de ce que nous avons vécu jusque là et n’ayant donc rien préparé, nous partons les yeux fermés, sans vraiment savoir où nous allons. Cela nous avait grandement réussi à Hong Kong !

Découvrir Tongyeong

Le sud de la Corée du Sud

Visiter Tongyeong, voyage en Corée du Sud

Nous embarquons pour 4h de bus express plutôt super confort pour une traversée du pays dans son entier, du Nord au Sud. Les paysages défilent curieusement monotones, rizières et petits monts verdoyants et puis des rizières, et puis des petits monts verdoyant aussi et puis des rizières avec des monts verdoyants.

Nous arrivons finalement à Tongyeong. Le couple de propriétaires des lieux, accueillant, nous attend à la gare de bus et nous amène en voiture jusqu’aux appartements. Nous traversons une ville relativement grande et nous dirigeons vers les hauteurs de la ville.

Nous découvrons les appartements pour le moins… spartiates : dans la cuisine une table et 4 chaises. Et pour le reste de l’appartement, ce sera tout. Pas de meubles, pas de lits, pas de cadres, pas de plantes, pas de décoration. Rien.

Alors pour tout avouer, quand on m’avait dit « maison à la coréenne » dans un « village portuaire » je m’étais quand même projeté, imaginant des choses… Il est bon d’éviter de trop se projeter.

Ondol et Yo

Dormir à la coréenne

Ondol en Corée du Sud
crédit : Jemina Boraccino

Les propriétaires nous montrent nos couchages : des couvertures. Nous allons dormir à la coréenne, à même le sol, sur des couvertures. Dépaysement !

Dormir à la coréenne c’est dormir sur un sol chauffant traditionnel appelé l’ondol, sur lequel on vient étaler une couverture plus ou moins épaisse appelée le Yo. Autant dire que cela revient peu ou pro à dormir à même le sol.

Dans la Corée ancienne, le sol chauffant était alimenté au feu de bois et il était donc naturel l’hiver d’aller chercher l’endroit où il faisait le plus chaud et de dormir à même le sol. Même si une majorité des Coréens ont abandonné cette tradition, il existe encore une grande partie de la population qui utilise encore l’ondol pour chauffer la maison et le yo pour dormir.

Il faut tout de même signaler qu’il existe de magnifiques Hanok, les maisons traditionnelles en Corée du Sud où l’on peut s’initier à l’Ondol et au Yo, au sommeil coréen dans des conditions bien différentes.

Franchement, dans cette ambiance peu engageante, il nous a été difficile d’apprécier les bienfaits du sommeil à la coréenne. Après une nuit plutôt courte, une nouvelle journée commence, il ne faut pas se relâcher : nous partons en randonnée !

Randonnée à Tongyeong

Prévoyez du matériel !

Visiter Tongyeong, voyage en Corée du Sud

Nous partons direction le Mont Mireuksan sur l’île de Mireukdo située au sud de la ville de Tongyeong. Culminant à 461m la montagne est parsemée de temples bouddhistes. On grimpe principalement dans la forêt pour attendre le sommet qui donne une vue spéctaculaire sur le ville et l’archipel d’îles alentour.

Nous constatons que les Coréens sont littéralement suréquipés en matériel de randonnée. Nos compagnons randonneurs du jour arborent tous le dernier cri des matières textiles goretex, chaussures, pantalon, vestes, on y rajoute les bâtons de rando, les gants et souvent des casquettes à visières géantes pour les femmes.

Nous arrivons vite au sommet avec notre récompense du jour : un panorama magnifique sur les îles environnantes. 

Sachant que la montée peut se faire en claquette, que le premier 1/4 d’heure se fait sur une allée en béton, qu’il faut 1h pour monter au sommet, il semblerait, avec tout le respect que je dois à mes amis coréens, qu’il y ait tout de même une légère disproportion entre le matériel utilisé et la réalité du terrain.

Nous avons même vu des personnes porter des masques avec le nez amovible pour quand même ne pas mourir étouffées. Attention je ne juge pas ! Dépaysant, oui je le dis !

Bon, c’est décidé, nous passerons une nuit de plus à l’appart et puis zou ! Direction ces îles qui nous tendent les bras. Cela avait été un succès à Hong Kong, il n’y a pas de raison que cela ne soit pas le cas ici en Corée du Sud.

No boat, no Hotel

Typhoon ?

En redescendant de la montagne, nous passons à l’office du tourisme (en fait une petite cabane sur le port de Tongyeong) et nous nous confrontons pour la première fois (ce ne sera pas la dernière) à la Corée qui ne parle pas l’anglais, ou très peu, ou très mal.

Comme de notre côté l’accent français doit être incompréhensible également, la conversation vire au surréalisme. Mais après avoir tenté de faire comprendre notre souhait d’aller dormir sur une île, nous comprenons que c’est impossible, car demain « No boat, no Hotel ! »…

Alors nous répondons « Typhoon ? »…

L’autopersuasion dans ses plus grandes œuvres nous amène à laisser tomber pensant que nous étions maudits et que le Typhon nous poursuivrait, qu’importe le chemin… Le doute nous habitait tout de même vu la météo au beau fixe depuis notre arrivée en Corée.

Prenant notre mal en patience, nous profitons de l’occasion d’avoir quelqu’un à qui parler pour demander s’il existait des bains publics à proximité et la chance nous sourit !

Nuit aux Jjimjilbang

Institution coréenne

crédit : Matteh Photog

Nous continuons notre immersion dans la culture coréenne ! Après l’Ondol, après les randonneurs, nous voici dans un Jjimjilbang, les bains publics coréens, véritable institution en Corée du Sud où il est possible de passer la nuit pour quelques Won seulement.

Une véritable expérience que je vous conseille vivement de vivre lors d’un voyage en Corée du Sud. Les Jjimjilbang sont des immeubles dédiés aux soins corporels, mais dont les spécificités sont étonnantes pour un voyageur fraichement arrivé !

Pour celui à Tongyeong (comme pour le suivant dans lequel nous irons à Séoul), il s’agit d’un immeuble de plusieurs étages :

  • RDC : accueil
    À l’accueil on peut laisser sa valise, on vous donne un pyjama, puis on laisse ses affaires au vestiaire.
  • 1er étage : bains pour les femmes
  • 2e étage : bains pour les hommes
    Les bains sont non mixtes et on y entre à poil. On y trouve bains romains, bains salés, sauna, hammam, douches, etc.
  • 3e étage : espace commun, repas, et soins spécifiques
    Les espaces communs consistent en une grande salle au sol chauffant sur lequel tout le monde peut dormir avec un tapis de sol et un coussin en plastique dur comme une buche de bois. Autour différentes salles permettent de poursuivre les soins comme une salle de cryogénisation, une salle d’ionisation, une salle suroxygénée, etc.
  • 4e étage : dortoirs
    Tout en haut les dortoirs offrent un peu plus de confort pour passer la nuit. Cela dit quoi qu’il arrive ; que ce soit dans l’espace repas ou dans les dortoirs, s’il y a du monde, il faut se faire de la place, accepter la promiscuité, le bruit, et la chaleur (c’est surchauffé). On finira par dormir sur le toit-terrasse en plein air pour trouver un peu de fraicheur !

Marché de Tongyeong

Découvrir Tongyeong

Dans la matinée du lendemain, nous allons faire un tour au marché local. Situé tout proche du port, il s’agit d’un des plus vieux marchés de Corée du sud !

Ce sont souvent mes endroits préférés en voyage, notamment pour faire des photos. La vie y afflue en concentrée, les odeurs, les regards, les sons, tout est vivant et toujours un peu plus bordélique que ce que nous pouvons ressentir par ailleurs.

J’aime les marchés.

Une grande partie du marché de Tongyeong est dédié à la vente de poisson fraichement pêché et pour la plupart présenté dans des bassines d’eau. Ils sont préparés alors sous les yeux de l’acheteur. Mais comme dans tous les marchés on trouve aussi de la street food et des stands où l’on trouve tout et rien.

À peine le temps de dire ouf, le temps est au beau fixe, point de Typhon à l’horizon alors en cette fin de matinée c’est décidé nous partons direction l’île d’Hansando !

Informations pratiques

Visiter Tongyeong en Corée du Sud

Que faire, où loger, comment s’y rendre, comment circuler, tarifs des entrées, comment réserver, etc. Je vous donne tous mes conseils pratiques pour vous rendre à Tongyeong dans le sud de la Corée du Sud.

Infos générales

  • Nom coréen : 통영시
  • Région : Gyeongsang du Sud
  • Nombre d’habitants : 135 845 hab
  • Localisation : Au sud du pays, au bord de la mer du Japon.
  • Distance depuis Séoul : 370km

Carte Sim locale

Acheter une carte SIM locale est une des meilleures choses à faire quand on arrive dans un pays étranger. Cela permet de pouvoir appeler pour faire des réservations et surtout d’utiliser ses applis pour trouver sa route, voir les options de transports et avoir des infos pendant les journées de visites.

Où loger à Tongyeong

Visiter Tongyeong en Corée du Sud

Si nous avons eu le contact d’un appartement par notre amie à Séoul, le plan n’était vraiment pas excellent. Voici des hébergements qui nous auraient surement mieux convenu !

Bella Guesthouse
Tongyeong
Une belle maison d’hôte située sur la presqu’île de Mireukdo, en face du port de Tongyeong. Un petit havre de paix parfait pour visiter la région.

Friends of Loft
Tongyeong
Pour ceux qui chercher une hébergement à petit prix, cet hostel en plein centre offre toutes les qualités requises : confort, propreté et accueil aux petits oignons.

Yours Guesthouse
Tongyeong
Là aussi idéalement située sur la presqu’île de Mireukdo, proche de la baie, cette guesthouse propose de dormir à la coréenne (ondol & yo), mais dans un environnement bien plus sympa que pour moi !

Geoje Esoui Haru
Geoje, Tongyeong
Si vous avez envie de plage et de chambre avec vue sur la mer, alors direction l’île de Geoje dans cet établissement à la situation à couper le souffle !

Organiser votre voyage avec une agence locale

Evaneos est une plateforme vous mettant en relation directe avec des agences locales partout dans le monde. Le top c’est que vous pouvez demander des devis gratuits pour vous faire une idée.

Comment se rendre à Tongyeong

Visiter Tongyeong en Corée du Sud

Tongyeong se situe tout au sud de la Corée du sud, mais le pays étant relativement petit il est facile de faire le trajet dans la journée que ce soit en train, en bus ou en voiture.

Rejoindre Tongyeong en bus depuis Séoul

C’est l’option que nous avions choisi depuis Séoul, des bus longues distances font le trajet quotidien.

  • Durée : 4h
  • Tarif : entre 20.000 et 35.000 won selon le confort du bus

Rejoindre Tongyeong en Train depuis Séoul

Il n’est pas possible de rejoindre Tongyeong en train. Mais s’en rapproche oui ! Il faut alors se rendre à Busan, puis prendre un bus direct pour Tongyeong.

Train Séoul <> Busan

  • Durée : 2h30
  • Tarif : environ 45.000 won

Bus Busan <> Tongyeong

  • Durée : 2h
  • Tarif : environ 12.000 won

Rejoindre Tongyeong en voiture

La voiture peut vraiment être une bonne idée pour découvrir la Corée du sud dans son ensemble. Les distances sont courtes, les reliefs sont doux, les infrastructures sont plutôt bonnes et cela offre une belle liberté. Le seul problème sera les bouchons autour des grandes villes aux heures de pointe.

  • Durée : 4h
  • Distance : 370km

Chercher une location de voiture

Le top pour circuler en Corée est vraiment de louer une voiture. Pour cela vous pouvez chercher les meilleurs tarifs en utilisant Rental cars qui compare les différentes agences de location.

Visites à Tongyeong et alentour

Visiter Tongyeong en Corée du Sud

La région de Tongyeong est finalement assez riche en découvertes, entre l’ambiance du marché et du port, les différentes randonnées possibles, et les nombreuses îles de l’archipel, il y a vraiment de quoi faire !

Voici une petite liste non exhaustives des choses à voir et à visiter à Tongyeong et aux alentours :

  • L’île d’Hansando
  • Mont Georyu
  • Mont Mireuksan
  • L’île de Somaemuldo
  • L’île de Geoje
  • Dongpirang et Seopirang
  • Marché de Joongang

Excursions à la journée depuis Busan

Si vous êtes à Busan et que l’envie vous prend de découvrir Tongyeong pour la journée il existe des excursions à la journée qui vous permettront de profiter des principales attraction de la région

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.