Guide pratique pour un Road Trip en Toscane

guide pratique d'un road trip en toscane

Road trip en Toscane

SOMMAIRE

Nous revenons de 10 jours de road trip en Toscane avec Mlle A. et nous revenons comblés ! Dans tous les sens du terme. Comblés de paysages fabuleux, de belles pierres et de gastronomie à base de bons produits locaux, tout ce qui fait dans l’inconscient collectif le charme de la Toscane et que l’on retrouve sur place, intact, comme on l’avait imaginé.

Cela dit notre imaginaire n’est pas assez puissant pour embrasser la Toscane. Malgré une identité forte de marqueurs inamovibles, tels ces villages médiévaux perchés sur une colline que l’on retrouve sur toute l’étendue de son territoire, la Toscane sait nous surprendre par la diversité de ses paysages et par quelques îlots de pure fantaisie voyageresque.

Nous avons vraiment pensé cet article comme un guide pratique pour un road trip en Toscane. Vous retrouverez le parcours que nous avons choisi de suivre pour ce road trip en Toscane. Un parcours longuement et mûrement réfléchi à peine 1 semaine avant de partir ! Mouahaha… Nous vous parlerons de nos coups de coeur, peut-être aussi de nos déceptions, nous partagerons également les aspects pratiques de notre road trip, quels ont été nos choix d’hébergement, de restaurants, notre budget, etc., etc.

Andiamo !

Le parcours de notre road trip en Toscane

Un choix mû par nos envies plurielles

Nos envies ? De l’histoire, des paysages, des monuments, des termes et de la plage.

Le programme résumé pour 11 jours de road trip en Toscane du 31 août au 10 septembre 2017 :

BORDEAUX – PISE

Vol Bordeaux – Pise avec Volotea
Arrivée à Pise dans l’après midi
Location Voiture via Carigami *** (cf plus bas)
Départ pour notre hébergement à Impruneta près de Florence

FLORENCE

2 jours à Florence
Logés à Impruneta, on prend  la voiture jusqu’à Galuzzo, puis leBus jusqu’au centre-ville.

À voir : Galerie des offices, Cathédrale, Baptistère, Campanile, Ponte Vecchio, Piazza Michelangelo, Quartier de la Piazza del annunziata, Marché San Lorenzo…

CHIANTI

1 jour sur les routes du Chianti
Départ de Impruneta direction notre prochain hébergement à San Gimignanello.
Les paysages sont sublimes, on en prend plein les yeux, le road trip prend tout son sens.

À voir : route du Chianti, prendre les petites routes alternatives notamment cella qui passe par Lamole, Radda di Chianti…

SIENNE

1 jour à Sienne
Aller – retour dans la journée depuis notre hébergement à San Gimignanello, au Podere Sant’Alessandro.
À voir : la cathédrale et notamment faire la visite de la porta del cielo, piazza del campo, la piazza del mercato et toutes les petites rues autour, via Camollia. Globalement il faut sortir des sentiers balisés, Sienne est sublime.

VAL D’ORCIA

2 jours dans le Val D’Orcia
Découverte des paysages sublimes, notamment la crete senesi et des petits villages médiévaux
À voir : Montalcino, Pienza, Montepulciano, les thermes de San Filippo, et bien sûr les paysages

MAREMME DES COLLINES

1 jour dans la Maremme des collines
On change de paysages, plus encaissée, plus de forêt
À voir : 
Sovana, Sorano, Pitigliano, les thermes de Saturnia

PLAGES DE MAREMME

2 jours sur les plages de Maremme
Sans préparation on cherche des plages qui nous plairaient
À voir : 
Monte Argentario, Golfe de Follonica, Golfe de Baratti

PISE via SAN GIMIGNANO

Retour à Pise par San Gimignano

Pas prévu au départ, la perspective de passer la journée à Pise ne nous enchante pas, on décide de rentrer tranquillement par San Gimignano juste pour la vue
À voir : Colle Val d’Elsa, San Gimignano (de loin), Tour de Pise, Cathédrale, Baptistère

Nos coups de coeur du road trip en Toscane

Ce qui nous a vraiment fait kiffer

guide pratique d'un road trip en toscane

Voici une liste en vrac de nos coups de coeur lors de ce road-trip en Toscane

  1. Les paysages du Chianti, de la Crète Senesi et du Val d’Orcia : clairement tout en haut de notre liste, le top du top, le haut du panier, la crème de la crème, le must quoi.
  2. Sienne : parce que Sienne… avec en point d’orgue la visite des combles de cette cathédrale absolument sublime.
  3. Vue de Florence : car la belle du rinascimento explose de toute sa beauté depuis les hauteurs, que ce soit depuis le Campanile ou depuis les collines alentour.
  4. Asciano : pour son absence d’intérêt touristique, prendre un café dans la rue principale, entourés des vieux du village
  5. Bagni San Filippo : la belle surprise du voyage, l’impressionnante concrétion calcaire, ses eaux chaudes, au milieu de la forêt…
  6. Sorano : parce que de tous ces villages médiévaux toscans et touristiques c’est celui qui nous a le plus surprit par ces ruelles labyrinthiques et sa tranquillité.
  7. Bagni Saturnia : parce qu’on aime ça et qu’en plus y’a l’hydro massage naturel avec les petites chutes d’eau qui vont bien.
  8. Le Jaccuzzi du Podere Sant’Alessandro, notre logement pendant 3 nuits près de Sienne.
  9. Les crostinis tomate cerise et mozzarella di Bufala de chez Made in Italy à Sienne.
  10. La côte de boeuf florentine
  11. Les glaces de chez Vivoli à Florence

Nos coup de gueule en Toscane

Car dans la vie tout n’est pas rose, même en Toscane

Voilà les petites choses qui nous ont déçus :

  1. Greve in Chianti : beaucoup de bruit pour rien, on se demande pourquoi tous les guides en parlent comme un arrêt obligatoire.
  2. Pitigliano : car là encore pour un must-stop il nous a paru un peu fade après Sorano et tous les autres villages médiévaux. Peut-être la fatigue ?
  3. Les plages : parce qu’on ne savait pas à quoi s’attendre et que les coutumes italiennes ne sont pas forcément notre tasse de thé (transats, monde, bruits et compagnie)
  4. La monotonie des villages médiévaux : parce qu’à force en fait ça use, ça use, les souliers et la tête.
  5. Les vins toscans : parce que c’est super cher pour la qualité proposée !
  6. Les restaurants qui te font payer l’eau du robinet
  7. Certains lieux « incontournables » qui en perdent un peu leur âme.

Budgets d’un road trip en Toscane

Toutes les infos qu’on peut vous donner

paysage typique des routes de toscane

Comme dit plus haut, nous avons préparé ce road trip en Toscane complètement à l’arrache. Nous avons pris nos billets d’avion 15 jours avant la date du départ et effectué nos réservations d’hôtel 1 semaine avant le décollage… Le premier conseil serait peut-être de s’y prendre légèrement plus en avance que nous ! 😉 Mais c’est aussi la preuve que l’on peut se lancer sur un coup de tête, c’est possible.

Notre Budget

Durée : 11 jours / 10 nuits en Toscane
Nombre de personnes : 2
Budget global : 1930 euros (2126 euros avec le problème de location voiture)

En détail

Vols = 247 €
Hébergement = 616 €
Location Véhicule + essence + péages = 453 € **
Restaurants + courses = 550 €
Extras (entrées, glaces, cadeaux, etc.) = 260 €

Conseils en vrac

Bus : Acheter les tickets dans les kiosques et pas directement dans le bus, beaucoup plus cher.
Entrées aux monuments : Réserver à l’avance vos entrées pour les visites à horaires fixes, comme le Duomo de Florence, ou la puerta del cielo à Sienne.

** Important à savoir pour une location de Voiture : nous avons eu une mésaventure avec le loueur de voitures qui nous a coûté 186 € de plus que prévu. Nous sommes passés par Carigami pour louer notre voiture, et nous y avons trouvé des prix défiants toute concurrence. Nous avons choisi une formule, recommandée, avec toutes les assurances incluses histoire d’être tranquilles. Une fois arrivés sur place, le loueur « Autoclick » nous a refusé notre CB pour payer la caution. En effet, apparemment la plupart des loueurs italiens refusent les cartes français de « débit » et acceptent uniquement les cartes « crédit ». Ils nous ont alors conseillé d’appeler l’intermédiaire pour voir ce qu’il était possible de faire. Car entre Carigami et le loueur italien Autoclick il y avait un intermédiaire allemand Drive FTI. L’idée était d’annuler la réservation chez Autoclick pour aller dans une agence qui acceptait les CB « débit ». J’appelle donc Drive FTI et après avoir tenté de comprendre les instructions en allemand (impossible pour moi) j’ai tapé un numéro au pif et je suis tombé sur un interlocuteur qui parlait anglais et qui m’a bien expliqué qu’il ne pouvait rien faire. Résultat des courses : le loueur Autoclick nous a obligés à payer une assurance supplémentaire de 186 euros pour pouvoir prendre la voiture. Pour terminer, il faut savoir que lors de la réservation sur Carigami à aucun moment cette histoire de CB « débit » vs « crédit » n’est annoncée. En revanche sur le contrat reçu de Drive FTI cet élément était bien mentionné. Si nous l’avions bien lu, nous aurions peut-être pu annuler la réservation en amont de notre arrivée pour choisir un autre prestataire.

La voiture en Toscane

Les petites infos à savoir

coups de coeur d'un road trip en toscane

Sur les routes de Toscane

Attention aux radars ! Il y en a partout. Ils sont signalés, mais il est facile d’en oublier un et BIM. Je ne sais pas encore si j’ai été flashé ou pas, je mettrais ici à jour si jamais je reçois une amende…

Les limitations de vitesse sont assez surprenantes, il y a des routes hors agglomérations limitées à 50 ou 60 km/h où il est difficile de respecter la limitation. On peut dire que les Italiens ne respectent absolument pas les limitations de vitesse. On a vite fait de faire l’escargot et de voir une file de voitures derrière soi si on respecte trop les limitations de vitesse. Les Italiens sont assez dangereux sur la route, mais globalement pas d’altercations ou de klaxons intempestifs.

Parking

Nous avons réussi à ne quasiment payer aucun parking (à part au Bagni San Filippo et à la plage). Pour cela il faut juste bien vouloir s’éloigner des centres historiques, à la recherche des places « blanches » gratuites. Nous avons toujours réussi à trouver.

À Florence, nous avons garé notre voiture à Galluzo.
Adresse exacte : 12 via degli Stefani, avant de prendre le bus pour le centre-ville.
Bus : au choix 11, 36 et 37 depuis la place centrale du village vers le centre de Florence.

À Sienne, nous avons trouvé des places autour du Stadio,
Adresse exacte : dans la rue Pannilunghi.
On est ensuite très proche à pie de l’entrée de la cité.

Essence

Le prix de l’essence est beaucoup plus cher qu’en France.
Cela peut monter jusqu’à 1,50€ le litre de gazole ! Le moins cher que nous avons croisé était à 1,27€ le litre.
Il y a énormément de stations-service donc difficile de tomber en panne ;-).

Ce qu’il faut savoir : Il y a une partie « Service » où l’on paye plus cher pour ne pas se salir les mains et c’est quelqu’un qui vous met l’essence dans la voiture. Sinon c’est du self-service avec au choix paiement à la caisse, ou paiement à la borne. Il est possible de payer avec des billets, mais attention, il faut payer à l’avance et la borne ne rend pas la monnaie !

Restaurants en Toscane que nous avons aimés

Où manger ?

repas typique lors d'un road trip en toscane

Restaurant que nous avons aimés

  • MadInItaly à Sienne : ambiance très sympa, vintage, bons produits et bon service, bon vin blanc, vraiment top.
  • Ristorante dei Merli à Sovana : testé ici la fameuse viande grillée florentine, un régal.
  • La Locanda dell’Arco à Sorano : bon marché, bon service, bons produits
  • Vineria da Romolo à Grosseto : bon service, bonne ambiance, bons produits, bon vin
  • Scroccazucche à Rigomagno : bon service, ambiance très sympa, bons produits, pas touristique
  • L’angolo di Sapia à Colle Val d’Elsa : bon service, bons produits, bon vin
  • Marché de Florence : bien que très bruyant et plutôt touristique, il y a là une effervescence de produits qui donnent sacrément envie, nous y avons très bien mangé.
  • Bevo Vino à Florence : Enoteca sympa pour sa terrasse en bas de la place Michelangelo
  • Osteria Ponte Vecchio à Florence : Un peu cher mais la terrasse avec vue sur le ponte Vecchio est juste parfait pour un moment romantique !

On vous épargnera les nombreuses erreurs que nous avons commises ! Sauf un qu’il faut à tout prix éviter : La Cantina à Greve in Chianti. Ne vous fiez pas aux bons avis ! N’y allez pas.

Gelateria que nous avons aimés :

  • Vivoli à Florence : le top des glaces de notre séjour.
  • Marché de Florence : bâtonnets de glace à l’eau excellentissimes.
  • Venchi à Florence : bon, très à la mode.
  • Grom à Sienne : bon, concept différent, pas beaucoup de choix.

Vins de Toscane :

  • Chianti Classico : Nous avons acheté une bouteille à 8 euros en boutique = dégueulasse. Nouvelle tentative dans un restaurant = rien de fou. On attend vos recommandations !
  • Brunello di Montalcino « Friggiale » : 8 euros le verre (!) = rien d’exceptionnel. Là encore il faudrait trouver la bonne référence.
  • Camigliano « Borgone » : 5 euros le verre = bon
  • Ziobaffa Pinot Gris Biologique : 4 euros le verre = excellent
  • Vermentino blanc : 5 euros le verre = bon
  • Vino Nobile di Montepulciano : déçu. Nous avons acheté une bouteille à 9 euros en boutique.

Attention : ceci n’est qu’une expérience parmi d’autres, comme dans toutes les appellations, il y a du bon et du mauvais. En revanche ce qui nous a vraiment surpris c’est le prix. En France et ailleurs, de tels prix sont plutôt gage de qualité, il est rare d’être déçu d’une bouteille à 10 euros, qui est plutôt dans la fourchette haute des prix que je me permets de mettre dans une bouteille de vin.

Nos hébergements en Toscane

Où loger ?

hébergement road trip en toscane

Nous avons pas mal cherché pendant une semaine avant de faire nos réservations, en s’y prenant un peu trop tard nous avons sûrement loupé quelques bons plans. Cela dit, les hébergements pour la Toscane sont relativement chers, et les appartements et maisons à louer ont souvent une décoration vieillotte pour la plupart, cela nous a refroidis plus d’une fois.

Au final pensant trouver notre bonheur sur Airbnb, ou sur les Agriturismo, nous avons trouvé la plupart de nos hébergements en Toscane via Booking.

Les hotels où nous avons logés pour ce road trip en Toscane

  • Airbnb à Impruneta : 45 € / nuit – Maison pas folichonne du tout, on s’attendait à mieux, accueil très sympathique avec des petits gâteaux traditionnels faits maison.
  • Podere Sant’Alessandro à San Gimignanello : 70 € / nuit – Superbe propriété en pleine campagne, avec piscine, jacuzzi extérieur. Divisé en plusieurs appartements, le notre était immense avec un piano à queue et une cheminée, tout pour faire la cuisine… un endroit splendide et l’accueil au top.
  • Hôtel Scilla à Sovana : 60 € / nuit (Petit Dej inclus) – L’un des seuls hôtels de Sovana, nous avons été déçus par notre chambre, assez bruyante, car nous savons qu’il y’en a des biens plus agréables dans cet hôtel. Petit déjeuner fait principalement de gâteaux plutôt bons et un bon Cappuccino
  • B&B Warm Up à Grosseto : 75€ / nuit (Petit Dej inclus) – Drôle de bâtisse juste à l’extérieur des remparts, tout neuf et tout moderne avec place de parking. Intérieur simple et décoré avec goût, et un petit déjeuner excellent ! En revanche le Cappuccino est à éviter.

Conclusion

Pour conclure, on peut dire que nous avons passé un super moment sur les routes de toscane, les paysages sont grandioses, les villes comme Florence et Sienne sont à tomber par terre, et on se fait plaisir à manger des bons produits, fruits, légumes, charcuterie, viande, fromages et bien sûr l’huile d’olive… La dolce vita existe elle est bien et c’est en Toscane que vous la trouverez !

Si nous devions refaire ce road trip en Toscane il y aurait peut-être quelques détails que nous modifierions, faire un peu moins de village médiévaux, persévérer un peu plus pour trouver des plages qui nous plaisent, aller voir les sculptures de Niki de Saint Phalle…

Mais on peut dire qu’après notre escapade à Venise, l‘Italie nous a charmé une nouvelle fois !

EnregistrerEnregistrer

EnregistrerEnregistrer

EnregistrerEnregistrerEnregistrerEnregistrerEnregistrerEnregistrer

EnregistrerEnregistrer

EnregistrerEnregistrer

EnregistrerEnregistrer

EnregistrerEnregistrer

EnregistrerEnregistrer

8 Commentaires

  • Après 14 jours en Toscane, nous étions arrivés à la même conclusion, trop c’est trop. J’irai presque à dire que pour éviter l’indigestion de médiéval, la toscane se visite plûtôt en citytrip qu’en roadtrip. Et pour les plages, j’ai eu du mal aussi avec les transats payants, et tout le toutim . Pour le PV, le nôtre est arrivé un an pile poil après notre passage à Pise.

    super photos comme d’hab ….

    • Merci Chacha ! L’indigestion médiéval : I feel you ! Mais quand même les routes de Toscane quoi… donc rien que pour ça on referait pareil, en laissant tomber quelques vieilles pierres et en se prélassant au bord de la piscine de notre agristurismo à la place 😉

  • Ah les problèmes avec la voiture de location. Nous en avons rencontré un gros lors de notre premier road trip en amoureux en Andalousie, mais au moins on aura appris pour toutes les prochaines fois qu’on réserve ac la Visa 1er, ou que l’on prend les assurances ! Enfin ..
    Super article , je me suis régalée ! En toscane je ne connais que Florence mais j’avais envie de m’échapper sur les routes 🙂

    • Oui c’est un classique à priori, mais cela ne nous était jamais arrivé au final 🙁 Enfin comme tu dis, ça nous servira de leçon ! Et sinon oui les routes de toscane = ❤️❤️❤️

Laisser un commentaire