Visiter New York : la statue de la liberté et Ellis Island

Comment vous dire que je ne m’attendais pas à ce qui allait se passer ce matin-là, quand je me suis levé aux aurores pour être aux premières heures dans la file direction la Statue de la Liberté ?

C’est mon deuxième jour à New York, et je me dirige vers Battery Park et le Castle Clinton pour retirer mes billets. C’est d’ici que partent les différents bateaux qui font le tour pour voir la Statue de la Liberté et visiter Ellis Island, le musée de l’immigration américaine.

J’ai pris l’excellent New York City PASS pour visiter les incontournables à prix avantageux et bénéficier du coupe-file. Une fois sur place, j’ai juste à échanger mon « bon » contre le vrai billet pour la Statue de la Liberté.

À cette heure-ci, le week-end, il n’y a bizarrement pas grand monde dans les rues, l’ambiance est étonnamment calme. On s’attend toujours à ce que New York soit fourmillant et plein de monde, mais ce matin-là ce n’est pas le cas.

Visiter la Statue de la liberté

Un incontournable d’un voyage à New York

Statue de la liberté à New York

Avant d’arriver à Battery Park, je passe par le « Charging bull » où trône également la statue de la « Fearless girl » qui lui fait encore fasse à l’époque (elle est maintenant devant la bourse de New York).

Cette statue est habituellement assaillie de monde et il est impossible d’y prendre une photo sans touristes. Ce matin je suis seul : merci le réveil matin !

Arrivé à Battery Park, je prends ma place dans le ferry qui m’amène voir Miss Liberty. On y voit aussi partir les ferries qui font la traversée vers Staten Island, le 5e « quartier » new-yorkais.

Tout est fluide, il y a du monde, mais je n’attends quasiment pas dans la queue pour monter dans le ferry, c’est parfait. Le bateau s’écarte des quais et se dirige vers la statue la plus connue du monde, celle qui accueillait les migrants du bout du monde de sa promesse de liberté, de possible, de nouvelle vie.

En arrivant aux abords de la statue, le bateau contourne Liberty Island, et elle me dévoile enfin son visage de face, pour la première fois, de si près.

L’émotion me gagne, palpable, inattendue ! La puissance du symbole m’envahit… le poids de l’histoire… la Liberté ! Tant d’espoir provoqué, tant d’illusions perdues…

Statue de la liberté à New York

Encore une fois New York me surprend à m’émouvoir devant une statue que j’ai dû voir des milliers de fois depuis mon enfance, à la télé, au cinéma, et même à Paris ou à Bordeaux (oui oui !).

En tous cas c’est l’effervescence dans le bateau, ça mitraille de partout, ça joue des coudes, je n’imagine pas l’ambiance aux heures d’affluence. Nous faisons le tour de la statue est allons accoster sur l’embarcadère de Liberty Island.

Liberty Island

Visiter la statue de la liberté à New York

Statue de la liberté à New York

Me voilà sur Liberty Island, cette île où se dresse la plus fameuse des statues. On prend conscience qu’il était en effet impossible pour les voyageurs arrivant dans la baie de New York de manquer Miss Liberty.

C’était la première vision des États-Unis et c’est bien pour cela qu’elle a été construite ici. Pour accueillir les migrants avec le message qu’ici, au pays de la liberté, tout est possible : Bienvenue !

Bien sûr ce n’était pas aussi simple que cela, mais le message est fort. Et en être témoin ne peut qu’appuyer cette idée.

Sur l’île, rien à part la statue, qui prend toute sa dimension plus on s’en approche. On peut en faire le tour, on peut entre dedans, on peut monter jusqu’à son piédestal, et même jusqu’à sa couronne pour les plus chanceux (il faut réserver des mois à l’avance pour espérer avoir un billet).

Depuis Liberty Island, on distingue bien sûr la skyline de Manhattan, Ellis Island, Gouvernor Island, mais aussi les quais de Red Hook, du sud de Brooklyn, les grues du port de New Jersey City, au loin Staten Island et le pont Verrazano-Narrows.

Je n’ai pas de ticket pour entrer dans la statue, une fois terminé le tour de l’île et mes cent mille photos prises, retour au bateau direction Ellis Island et le musée de l’immigration.

Visiter le musée d’Ellis Island

Croisière vers la Statue de la Liberté à New York

Ellis Island, musée de l'immigration à New York

La visite du musée de l’immigration d’Ellis Island est incluse dans le billet pour la statue de la Liberté. J’attendais beaucoup de cette partie de la visite et je suis un peu resté sur ma faim. Mais je crois qu’avec Miss Liberty, j’avais déjà libéré toutes les émotions liées à ces mouvements migratoires et que je ne suis pas un grand fan de la muséographie à l’américaine. (je n’ai pas été super fan non plus du musée du 9/11).

Reste que mise à part la muséographie, le lieu en lui-même a quelque chose de poignant. On y trouve une ambiance carcérale qui montre à quel point être migrant était d’abord (et toujours) considéré comme être un potentiel problème (sanitaire ou sécuritaire).

Bienvenue à Ellis Island, où les migrants devaient respecter une quarantaine avant d’être autorisés (ou pas) à poser le pied aux États-Unis.

En arrivant en bateau on découvre les traces du travail du photographe JR qui a réalisé un film avec Robert De Niro sur Ellis Island.

Oeuvres de JR à Ellis Island, New York

Des images d’hommes et de femmes emmitouflés dans leurs manteaux, une petite valise à la main, tout ce qu’ils auront réussi à emporter de leur chez-eux abandonné. Comme les fantômes qui hantent les murs d’Ellis Island.

Hier comme aujourd’hui, une même réalité, celles des gens qui fuient, celles des gens qui espèrent, celles des gens qui luttent pour survivre.

Ellis Island, musée de l'immigration à New York

Au final, je crois que je suis plus attiré par les vues sur New York et sur la Statue de la Liberté que m’offre cette croisière matinale. Encore sous le choc de mon arrivée la veille, je pense que j’ai encore du mal à réaliser que je suis là. J’ai du mal à me concentre sur autre chose.

Alors je cherche des points de vue, des angles, des façons d’immortaliser ce moment, cette prise de recul sur l’ogre new-yorkais.

New York depuis Ellis Island

Il est déjà midi, la matinée est passée comme un éclair, il est temps de rentrer au port, de traverser ce bras de mer qui séparait les migrants en quarantaine de la promesse d’une nouvelle vie sur le continent.

En se rapprochant de Manhattan, on reprendra bien une goutte de gigantisme ?

Visiter New York, Manhattan

Infos pratiques Statue de la Liberté

Pour visiter la statue de la liberté je vous conseille de prendre un Pass incluant la visite d’Ellis Island et de la Statue de la Liberté.

New York City Pass

Le New York CityPASS permet d’économiser 40 % sur les entrées aux monuments incontournables de New York. Simple d’utilisation le New York CityPASS inclus uniquement les entrées ci-dessous :

  • l’Empire State Building
  • Le Top of the Rock OU Musée Guggenheim
  • La Statue de la Liberté et Ellis Island (ou Croisière dans la baie)
  • Mémorial et Musée du 11 septembre (ou Musée militaire)
  • Musée d’histoire naturelle
  • Le MET (Metropolitan Museum of Art)

Si vous avez prévu de visiter au moins 4 des attractions citées alors n’y pensez plus c’est plus avantageux et plus pratique !

Où loger à New York

Je vous donne plutôt ma sélection des meilleurs plans pour loger à New York !

Aloft Manhattan Downtown
LOWER MANHATTAN
J’ai logé ici lors de mon premier voyage à New York. Le confort et la propreté sont là et le métro Fulton St est vraiment à deux pas, ce qui est vraiment le top.

The Ridge Hotel
LOWER EAST SIDE, MANHATTAN
C’est ici que j’ai eu la chance de loger lors de mon deuxième voyage à New York. J’ai aimé le quartier tranquille, la chambre avec beaucoup de lumière, le confort du lit.

The Local Hostel
LONG ISLAND CITY
Si vous cherchez une auberge de jeunesse, The Local Hostel offre des tarifs abordables, confort, propreté et le métro proche vous met à 15 minutes de Times Square !

Collective Paper Factory
LONG ISLAND CITY
On kiffe la décoration, l’ambiance « factory », la taille des chambres, le confort, pour un prix tout à fait raisonnable et là encore vous êtes à 15 minutes de Times Square !

Payer sans frais à New York

Je vous conseille vraiment d’ouvrir un compte n26 (gratuit) pour bénéficier des paiements sans frais à l’étranger. C’est un vrai bon plan !

Carte N26 pour éviter les frais bancaires en voyage

Un compte gratuit, sans frais de gestion, des paiements sans frais bancaires à l’étranger.

Où manger à Lower Manhattan

Ma sélection d’adresse incontournable dans Financial District

Adrienne’s Pizza Bar
54 Stone St, New York
Stone street je vous l’ai dit c’est un incontournable d’une visite de Financial District, mais où manger sur Stone Street ? Adrienne’s Pizza est surement le meilleur choix que vous pourrez faire, une institution !

Bare Burger
155 William St, New York
Si vous cherchez les meilleurs burger de New York, pour moi ce sont ceux de Bare Burger ! Des bons produits, frais, bio, et une ambiance détendue en font pour moi un incontournable d’un passage dans la Big Apple.

Agustine
5 Beekman St, New York
Augustine est une brasserie française ultra à la mode pour se faire plaisir. Cuisine française haut de gamme dans une ambiance généralement considérée comme plus cool que la plupart des autres restaurants du coin.

Trinity Place
115 Broadway, New York
Tant qu’à être dans le quartier mondial de la Finance autant y aller jusqu’au bout ! Trinity place c’est un petit resto de bonne comfort food américaine tout à fait recommandable, dans un décor d’une ancienne (vraie) banque.

Billets pas cher pour New York

Aujourd’hui New York est un destination qui se démocratise de plus en plus. Même si les hébergements restent chers, un billet d’avion pour Big Apple devient de plus en plus accessible.

En basse saison et sans bagage en soute on trouve parfois des billets autour de 250 euros… et un tarif normal pour un billet d’avion Air France pour New York depuis Paris avec bagage en soute tourne autour de 400 euros.

Chercher un billet d’avion

Vous trouverez les meilleurs tarifs de vols avec Skyscanner qui propose un moteur de recherche de vols bien pratique.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.